ATELIER D’ELABORATION DU DRAFT 1 DE LA STRATEGIE DE VACCINATION EN MILIEU URBAIN

ATELIER D’ELABORATION DU DRAFT 1 DE LA STRATEGIE DE VACCINATION EN MILIEU URBAIN

Le Samedi 13 juin 2020, s’est ouvert à l’hôtel Galaxy de Dosso , l’atelier d’élaboration de la stratégie de vaccination des enfants 0-23 en milieu urbain et semi– urbain avec  l’appui technique de l’UNICEF ;  de l’OMS, et de GAVI.

Cet atelier qui durera  6 jours a vu la participation des structures suivantes :

  • Le staff de la Direction des Immunisations ;
  • La Direction de la Surveillance et de Riposte aux Epidémies (DSRE) ;
  • La Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant (DSME) ;
  • La Direction de la Statistique
  • La Direction de la Nutrition
  • La Direction de la Planification Familiale
  • Les DRSP et CRI de Dosso, Maradi, Tahoua, Zinder et Niamey
  • Les CDI et MCD des DS de Dosso Ville, Maradi Ville, Zinder Ville, Niamey 3, Niamey 5, Birni Konni, Tahoua Commune, Magaria, Gaya et Madarounfa
  • Le ROASSN
  • L’OMS
  • L’UNICEF
  • GAVI

Contexte

La vaccination est un véritable succès en termes de santé et de développement dans le monde, sauvant des millions de vie chaque année. Au Niger, le secteur de la santé fait face à plusieurs défis dont entre autres l’amélioration de la couverture sanitaire (plus de 50% de la population n’ont pas accès aux soins et services de santé dans un rayon de 5 km), la couverture vaccinale (seulement 38,2% des enfants sont complètement vaccinés selon l’ECV 2017) le problème récurrent de la malnutrition chronique chez les enfants (45%) …

Depuis une dizaine d’année, avec la poursuite de l’urbanisation des villes, la paupérisation grandissante en milieu rural, l’insécurité dans certaines régions, le changement climatique (avancée du désert), on assiste à une migration de masse des populations rurales.  Cette situation a pour conséquence, la création de nouveaux quartiers et la prolifération de bidonvilles en milieu urbain et péri-urbain entrainant des défis majeurs au système de santé.

 

Ainsi, les enjeux sanitaires du processus d’organisation de la santé en milieu urbain et péri -urbain n’ont pas été anticipés et sont toujours mal cernés, tant du point de vue de la morbidité que de l’organisation du système de vaccination. Cette situation entraine une récurrence des maladies à potentiel épidémique évitable par la vaccination avec pour épicentre les quartiers précaires. L’organisation de la

Vaccination en milieu urbain nous impose de nombreux défis dans l’offre et la demande de service.

Pour garantir l’accès de tous aux services de vaccination, les services doivent être délivrés dans les zones qui sont isolées sur les plans géographique, culturel, social ou autre et aux populations marginalisées comme les personnes déplacées, vivants dans les bidonvilles et les migrants ainsi qu’aux personnes touchées par les conflits, l’instabilité politique et les catastrophes naturelles

De nouvelles approches sont nécessaires pour atteindre les groupes les plus vulnérables et dispenser des services de vaccination axés sur les personnes et intégrés aux soins de santé primaires.

Cette analyse a révélé que malgré une bonne accessibilité géographique au niveau des villes, il existe un nombre important d’enfants non ou incomplètement vaccinés. Ainsi, un test pilote de vaccination en milieu urbain au district 2 de Niamey a été organisé. Ce test a conduit à l’élaboration de la stratégie dite « stratégie de Niamey » de 2018 – 2019 dans 23 Centres de Santé Intégrés (CSI) sur les 60 que compte la région.

Au regard des résultats de l’expérience de cette stratégie, la Direction des Immunisations avec l’appui des partenaires techniques et financiers, compte élaborer une stratégie de vaccination adaptée dans onze (11) districts sanitaires urbains (Dosso Ville, Maradi Ville, Zinder Ville, Niamey 3, Niamey 5 et Tahoua Commune) et semi urbains (Birnin konni, Magaria, Gaya et Madarounfa) des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Zinder et Niamey.

Objectif général :

Elaborer le draft 1 de la stratégie de vaccination en milieu urbain et semi urbain pour la vaccination des enfants de 0 – 23 mois dans certains districts urbains et semi urbains des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Zinder et Niamey.

Objectifs spécifiques :

  • Présenter le draft 0 ;
  • Passer en revue les apports et les contributions des DS ;
  • Amender le document à travers les travaux de groupe ;
  • Finaliser le draft 1