RESUME REUNION CCIA DU 23 JUIN 2020.

RESUME REUNION CCIA DU 23 JUIN 2020

Le mardi vingt-trois juin deux mille vingt, s’est tenue dans la salle de réunion du Ministère de la Santé Publique, la réunion du Comité de Coordination Inter Agences (CCIA) pour la vaccination, sous la présidence de Dr Ranaou Abaché, Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique. On prit part à cette réunion :

Le Secrétaire General du MSP,

La représentante de l’OMS,

Le représentant de GAVI alliance

Le représentant de l’UNICEF,

La représentante du ministère des finances

Le représentant du ROASSN,

Les représentants des Directions centrales (DN, DS, DI)

Trois (3) points étaient inscrits à l’ordre du jour

  1. Présentation et adoption des priorités du PAA 2020;
  2. Situation des performances du PEV au Niger en 2018-2020 ;
  3. Situation du stock des vaccins du PEV (Central, régions et Districts) ;
  4. De la présentation et adoption des priorités du PAA 2020

Au titre de l’année 2020, après la validation des Plans d’action annuels (PAA), au  Conseil National de Santé (CNS),

Compte tenu de la situation sanitaire relative à la pandémie de COVID 19 et du temps imparti pour le reste de l’année en cours, des priorités ont été dégagées ce qui permis de sélectionner  50  activités prioritaires à haut impact à exécuter dans la période allant de juillet à décembre 2020.

  1. De la situation des Performances du PEV au Niger,

Selon les données administratives, en comparant les indicateurs du PEV de janvier à mars des années 2018, 2019 et 2020, on constate une stagnation de la couverture pour le Penta 3 autour de 98%.

Plus en détails on constate que 14 districts sanitaires (19%), ont une couverture en Penta 3 inférieure à 80%. On a remarqué aussi que seul le district sanitaire d’Iférouane   a une couverture en Penta3 inférieure à 50%.

Le CCIA a recommandé que ces performances soient matérialisées sur des cartes pour faciliter leur compréhension.

 

 

 

  • De la situation du stock de vaccins au niveau central et opérationnel

Au niveau central, il y’a la disponibilité de presque tous les vaccins avec des variations de couverture allant de 3 mois pour le Td à 9 mois pour le ROTA liquide.

Au niveau des régions et des districts : les niveaux de stocks disponibles en début juin peuvent couvrir les besoins des districts pour le mois de juillet sauf dans la région de Tillaberi qui a reçu un approvisionnement partiel.

En ce qui concerne le cofinancement et l’achat des vaccins traditionnels, des arriérés de paiement sont enregistrés.

Le CCIA a recommandé : d’organiser dès le 24/06/2020 une rencontre entre l’équipe de la DI, le DRFM, Gavi, l’OMS et l’Unicef pour faire le point sur:

  • la situation des virements des fonds à Copenhague ;
  • la situation des décaissements en cours ainsi que le gap restant pour 2020 ;
  • et enfin la situation des prévisions budgétaires pour l’achat des vaccins en 2021.
  1. Les divers ont concerné :

4.1 l’élaboration du dossier de soumission de la deuxième (2) plateforme d’optimisation des équipements de la chaine du froid (CCEOP 2):

Qui devra être présentée au CCIA le 10 Juillet 2020 pour validation avant sa transmission au secrétariat de GAVI le 17 Juillet.

4.2 la riposte au monovalent type 2:

Suite à la notification des cas de cVDPV dans certains DS de Tillabéri, Niamey et Dosso et après analyse des risques trente-neuf districts des régions de Dosso, Tillabéri, Niamey et Tahoua seront concernés par la riposte. Les dates retenues sont :

  • 1er round un du 23 au 26 juillet 2020 ;
  • 2e round du 13 au 16 Aout 2020.

4.3 la riposte à l’épidémie de la rougeole

Le CCIA a recommandé à la DSRE en collaboration avec l’équipe de la DI sous la supervision du Secrétaire Général du MSP de finaliser l’analyse du risque afin de cibler les DS qui seront concernés par la riposte.

4.4 l’Introduction de la deuxième dose du VPI :

La DI doit mettre en place un comité chargé de préparer la soumission pour l’introduction de la deuxième dose du VPI conformément aux recommandations du  secrétariat Gavi.

4.5 l’utilisation de l’outil ISS :

Il a été déploré la sous-utilisation de l’outil ISS pour la supervision formative. En réponse à cette préoccupation l’équipe de la DI a sollicité l’OMS pour un renforcement de capacité de ses cadres.

Division communication DI/MSP