Riposte HGR covid19

Riposte HGR covid19

L’Hôpital Général de Référence de Niamey un est centre de référence de troisième niveau qui a été créé par décret N° 2016-392/PRN/MSP du 22 juillet 2016. L’HGR a démarré ses activités  le 26 Novembre 2017 sous la Direction Général du Médecin Colonel OUMARA Mamane. Avec une capacité de 500 lits et  près  de 1000 agents en plein fonctionnement l’objectif majeur de cet hôpital
est de se positionner comme centre hospitalier d’envergure régionale grâce à un plateau technique de dernière génération et un staff pluridisciplinaire  des plus garnis.

De ses débuts à ce jour l’Hôpital Général de Référence a considérablement contribué  à  relever  la  qualité  des  soins  fournis  aux  populations  grâce  à l’organisation de nombreuses campagnes médico chirurgicales dans plusieurs domaines pointus. Ainsi ont été successivement organisées des campagnes de chirurgie  cardiaque  à  cœur  ouvert ;  de  cardiologie  interventionnelle ;  de chirurgie prothétique  de la hanche  et du genou.  Outre  l’aspect  purement sanitaire , cet Hôpital a également permis à l’Etat de faire une économie de l’ordre  de trois milliards de FCFA (3 000 000 000) sur le budget habituellement réservé aux évacuations sanitaires à l’étranger.

Dans ce contexte de pandémie mondiale à covid-19 ; l’HGR une fois de plus s’illustre en étant à l’avant-garde de la riposte contre la pandémie par sa désignation par les plus hautes autorités comme le premier le site principal de prise en charge des patients covid-19 positifs. A l’image du comité National ;
l’Hôpital   Général   de   Référence   s’est   organisé   en   différentes   cellules fonctionnant sous la coordination  d’un comité local covid-19 HGR.

L’organisation de la riposte à l’HGR s’articule autour de six (06) grands axes

  1. Accueil -tri-isolement : cette cellule  se  charge  principalement  del’orientation des patients en fonction de leur motif de consultation et des symptômes qu’ils présentent à leur admission. Ainsi  en fonction de leur état de santé les patients seront soit orientés vers le circuit habituel dans le cas où ils ne présentent aucun risque d’infection à covid-19  soit vers un circuit covid-19 dans le cas où l’infection peut être suspectée. Les patients en isolement dans le circuit covid19 bénéficieront des  différents tests  afin de confirmer ou infirmer l’infection à covid-19. Tous les patients testés positifs sont entièrement pris en charge par l’Hôpital à travers une autre cellule.

 

  1. Prise en charge médicale ; paramédicale et psychosociale : cette cellule se charge entre autre d’administrer à chaque patient les soins médicaux les mieux  adaptés  à  son  état de santé  soit  en  section d’hospitalisation conventionnelle spéciale covid-19 soit en unité de réanimation covid pour les  cas  graves.  Elle  organise  également  l’activité  d’exploration  en imagerie  médicale  et  d’analyse  de  laboratoire  selon  des  protocoles spécialement élaborés pour les cas covid-19. Un volet aide et appui psychosocial ainsi que support nutritionnel à été intégré à la prise en charge afin de tenir compte du patient dans son ensemble et soigner aussi bien le corps que l’esprit.

 

  1. Approvisionnement en intrants : cette  cellule  matérialisée  par  le Département d’Appui Médico Technique et Equipement se charge de l’acquisition ; la répartition et la comptabilité de tous les intrants rentrant dans le cadre de l’organisation de la riposte au sein de l’HGR. Ces intrants proviennent de plusieurs sources à savoir les dons des organismes et personnes morales ; les acquisitions du Ministère de la Santé Publique et les acquisitions propres de l’Hôpital.

 

  1. Hygiène assainissement et environnement : cette cellule s’assure de la Prévention Contre les Infections (PCI). A cet effet, elle est chargée de la mise en place et de l’utilisation correcte de tous les dispositifs de prévention et de protection individuelle et collective. Elle organise aussi toutes les opérations de désinfection régulière et ponctuelle des sites accueillants les patients covid-19 positifs et le circuit suivi par les patients (imagerie ; laboratoire ; couloir de passage ; ambulance…). Elle participe également à la gestion des corps covid-19 et enfin elle assure la gestion sécurisée des tous les déchets issus des activités de prise en charge.

 

  1. Communication et épidémiologie : cette cellule assure la conception et la diffusion de message de sensibilisation à l’égard des usagers de l’hôpital et du corps soignant. Elle compile et analyse les statistiques afin d’avoir un meilleur suivi de l’évolution de la situation au sein de l’hôpital.

Elle gère aussi à travers la cellule d’aide et d’appui psychosociale la communication entre les familles des patients et le corps soignant. Cette cellule   qui   est   représentée   par   le   service   de   communication   et d’épidémiologie de l’HGR est une pièce maîtresse du dispositif car son Action est transversale et touche l’ensemble des cellules du comité. Cette cellule produit un rapport journalier de l’activité du comité.

  1. Sécurité : cette cellule matérialisée par l’équipe de la gendarmerie et le service santé sécurité au travail de l’HGR a la lourde tâche de sécuriser les biens et les personnes tout en garantissant le strict respect des différents circuits (covid et non covid). Cette cellule a établi des zones délimitées au sein desquelles la circulation est réglementée.

 

A ce jour la riposte à l’HGR à déjà pris en charge plus de 260  patients dont 52 en réanimation avec près de 86%  de guéris. Ces résultats très encourageants viennent une fois de plus témoigner du professionnalisme et du sens aigu des responsabilités  dont fait montre le personnel de l’HGR. Nous osons espérer que grâce à cette nouvelle prouesse l’HGR s’envolera bientôt bien au-delà des espérances de la première heure.